Projet 1 - Création d'une pépinière

L'objectif de ce premier projet est de créer une pépinière sur place dans une perspective de :

  • sensibilisation ;
  • formation paysanne locale à la culture d'arbres et à l'entretien ainsi qu'à la fabrication de compost ;
  • Responsabilisation des élèves et des habitants dans la protection de leur environnement.

Cette pépinière produirait des plants d'arbres forestiers « simples », sans greffage (= arbres de reboisement et arbres pour les haies). Elle serait confiée à une personne responsable et entretenue avec le concours des élèves du collège local (50 élèves de 6ème).


Modalités

1 - la propriété du terrain

Le terrain pour implanter la pépinière appartient à la paroisse. Il est possible de l'occuper. Ce terrain ferait environ 15m x 7m. Il est en légère pente, il faudrait donc terrasser sur 2 niveaux afin d'avoir un terrain plat.

2 - l'accès à l'eau

L'accès à l'eau est le point le plus important. La borne fontaine la plus proche est à 100 m environ, mais les tuyaux qui amènent l'eau sont actuellement cassés. Une des premières action à mener par la commune est de les faire réparer. Un tuyau en PVC pourrait être installé pour alimenter la pépinière.

La création d'un petit bassin sera nécessaire afin de stocker l'eau de la borne fontaine et d'éviter l'attente lors du remplissage des arrosoirs. En effet, une fois le bassin rempli, il est aisé de remplir directement les arrosoirs dedans sans perdre de temps.

Enfin, la pépinière est entourée de bâtiments aux toits de tôle, une réflexion pourrait être menée pour récupérer l'eau de pluie en créant une cuve béton et installant des gouttières.

Sensibilisation de la population
Sensibilisation de la population


Emplacement de la pépinière
Emplacement de la pépinière

3 - la sécurité

La pépinière serait entourée d'une haie de lantana à terme, mais une cloture de branchage permettrait de clore le terrain rapidement pour les 2 premières années.

 

4 - les intrants, le matériel

Pour cultiver des arbres, il est nécessaire de disposer de terre fertile à leur développement.

  • Le sable est disponible au bord de la rivière, les habitants du village pourraient en amener à la pépinière.
  • La terre rouge : elle est disponible tout autour de la pépinière.
  • Le compost : c'est l'élément le plus important, c'est la « nourriture » nécessaire à la croissance des graines. La fabrication du compost serait faite avec le fumier des éleveurs locaux (qui pourrait être acheté) et les herbes, feuilles que l'on trouve autour de la pépinière.

Les semences d'arbres seraient achetées au SNGF, fournisseur de semences forestières.

Les gaines plastiques achetées chez SFOI et soit soudées sur place dans une pièce de la mairie (si la commune dispose d'électricité), soit achetée déjà soudées.

Le matériel (arrosoirs, sécateurs, angadi, brouette, semences, gaines...) serait stocké dans une pièce de la mairie afin d'éviter les vols.

 

5 - l'accessibilité

Il faudra agrandir le chemin d'accès à la parcelle de pépinière afin de faciliter le transport des matières premières et des plants. (La parcelle n'est pas accessible en voiture).